Il contenuto di questa pagina richiede una nuova versione di Adobe Flash Player.

Scarica Adobe Flash Player

Il contenuto di questa pagina richiede una nuova versione di Adobe Flash Player.

Scarica Adobe Flash Player


  Ciao...sono Bruno Pellegrini.
se passate da RIMINI e
desiderate fare 4 chiacchiere
su Renzo e il mondo dei motori
chiamtemi al 339/7240689

 



 

"Un homme courageux est un homme qui a peur de faire une chose mias il la fait quand même"

"Je cours pour courir parce que j'aime courir et si je gagne tant mieux!"


La Biographie d'un Champion


Renzo Pasolini, un Romagnol de vieille souche, est né à Rimini le 18 juillet 1938. Son avenir dans le monde des motos était écrit. Son père, en effet, avait été un des plus appréciés pilotes italiens dans les années autours de la deuxième guerre mondiale et en 1956 il avait même établi les records du monde du kilomètre et du mille, départs lancés, catégorie 75 cc, avec une Aermacchi. Malgré son père, spécialiste de vitesse, Pasolini au début, en 1958, se dédia au motocross; peu de temps après il passa à la route, la spécialité qui lui donnera les plus grandes satisfactions.

Ses premiers résultats importants sont deux victoires dans la catégorie Cadets 175 cc en 1962. L'année qui suit représentera, pour lui, une période de pause, puisqu'il obtiendra seulement une bonne deuxième place dans une compétition en côte. 1964 est l`année de sa réaction « Paso », avec une victoire et plusieurs places dans la catégorie Junior 175 cc, obtient son permis Senior. Avec l'Aermacchi officielle il participe aux Championnats du monde 350 cc et, dans la même saison, surtout, il passe à Benelli, la marque avec laquelle il entrera dans la légende.

Ses débuts avec cette moto, à la place de Provini accidenté au Tourist Trophy, correspondent avec sa victoire dans une compétition des championnats italiens de la 500 cc. Dans la première compétition de la saison qui suit, Pasolini triomphe devant Agostini à Modène. A partir de là, va naître une rivalité qui enflammera les âmes des supporters italiens, surtout ceux de la Riviera Adriatique, théâtre de nombreux défis entre ces deux champions, sur des circuits urbains.

En général, sur route est « Paso » qui gagne, tandis que dans les circuits urbains la balance penche en faveur de « Ago ». Le Romagnol, toutefois, se défend comme un lion, avec du courage et de la générosité et en 1968 il est deuxième aux championnats du monde de la 350 cc. L'année qui suit n'est pas chanceuse pour lui: il a un accident et il doit laisser sa place à Carruthers. Remis en selle, il gagne aux Pays Bas, en Allemagne et en Tchécoslovaquie, mais en Finlande il tombe à nouveau et le titre de la 250 cc va à son coéquipier. Pasolini reste chez Benelli encore une année, mais â la fin de 1970 il quitte la maison de Pesaro pour retourner chez Aermacchi qui, entre temps, est devenue Aermacchi Harley Davidson Les débuts ont lieu au printemps de 1971 avec une 250 cc dérivée de la 125 cc Ala D'oro. Ses premiers résultats sont si enthousiasmants que son équipe va développer sa moto et construire une version 350 cc. En 1972, le pilote de Rimini gagne trois Grands Prix et perd les Championnats du monde de la 250 cc pour un seul point et il arrive troisième dans la 350 cc. Le titre est désormais à la portée de ses possibilités. On attend du très généreux « Paso » la réalisation d'objectifs toujours plus élevés. Mais, pour une dramatique fatalité, le jour des débuts sur piste de la HD 350 cc correspond aussi, hélas, avec la mort de son pilote, dans le terrible amoncellement du GP des Nations, à Monza, où Jarno Saarinen, aussi,
perd sa vie."

Roberto Patrignani

  Copyright © by Renzo Pasolini Official Website All Right Reserved.
 
kawasak itriple
Home | Storia | Profilo | News & Eventi | Video | Libri | World Press | Galleria Fotografica | Ago Paso
Jarno Saarinen | Album dei Ricordi | Renzo Paso Junior | Guestbook | Links & Forum | Contatti